Le moulinage et l'emballage

 Après avoir révélé les saveurs cachées d'un café de grande qualité par torréfaction, le café doit encore subir un processus avant qu'il ne puisse être consommé : "le moulinage".  Chaque type de café est moulu différemment. Du plus fin au plus épais, le Café turc est plus fin que l'expresso et le café filtre.  Le Café turc subit un processus de moulinage beaucoup plus compliqué que d'autre café puisqu’il doit devenir une poudre excellente. Pour obtenir le bon moulinage, le processus doit être soigneusement contrôlé et exige la surveillance d’experts. Par conséquent, il doit être mouliné dans des broyeurs spécialement conçus à cet effet.

  L'emballage :  Peu importe comment le café est traité, l’unique facteur qui prime en terme de qualité est " la fraîcheur". Une fois que le café a été grillé, il commence à s’oxyder et peut présenter des fissures. Si le café est vendu moulu ou en grains, il doit être empaqueté immédiatement après la torréfaction. Pour préserver la saveur et le parfum merveilleux du café, il doit être scellé dans des conteneurs hermétiques et être protégé contre les facteurs exogènes comme l'oxygène, l'humidité et les odeurs jusqu'à ce qu'il soit prêt à être consommé.