L'extraction du grain  : Lorsque les fruits ont été récoltés, les grains doivent être séparés de la pulpe du fruit. Il est très important que le grain soit enlevé de son enveloppe extérieure sans endommager le fruit. Deux méthodes existent :   
 Le traitement humide : Le traitement humide est employé d'habitude pour le café de grande qualité. Avant que la fermentation ne survienne, les fruits fraîchement choisis sont immédiatement lavées dans de grands réservoirs où l'eau les conduit dans un système de canaux. Le contact avec l'eau fraîche aide à desserrer la peau extérieure tandis que les fruits sont portés vers une machine. Durant leur voyage dans les canaux, les fruits sont séparés. Après tri des grains par taille et par poids, ils sont envoyés dans les réservoirs à fermentation. Afin de nettoyer complètement les grains, ils sont trempés dans des bains à base d’enzymes naturelles pendant 36 heures. Durant cette étape connue sous le nom de période de fermentation, les grains sont soigneusement contrôlés pour assurer le goût des arômes. Une fois le processus de fermentation fini, les grains sont rincés et sont répandus sur des patios ou des plates-formes de treillis métallique pour sécher au soleil. Comme dans la méthode du séchage, les grains sont séchés au soleil pendant environ deux semaines ou placés dans des machines de séchage à basse température jusqu'à ce que leur contenu en eau soit réduit à 11-12 %. Le processus de séchage doit être exécuté correctement pour préserver la qualité du café. Toujours dans leurs enveloppes, les grains sont stockés dans des entrepôts spéciaux jusqu'au transport. Juste avant qu’ils sont envoyés dans le torréfacteur, les grains passent dans un processus final où une machine enlève l’enveloppe. Le traitement humide est plus cher que le traitement à sec car il utilise beaucoup plus d'équipements et requiert à de la main-d'œuvre.  

 Le traitement sec : Le traitement sec commence aussi par le nettoyage des fruits grâce à de l’air pressurisé, des passoires ou de l’eau pour enlever les matières étrangères comme les feuilles. De plus, les fruits pas assez mûrs et/ou défectueux flottent sur la surface et peuvent être facilement enlevé. Les fruits sont ensuite exposés en plein air pour sécher au soleil pendant 2-3 semaines. Les grains sont retournés et ratissés fréquemment pour assurer qu'ils sèchent complètement. La nuit et pendant les temps pluvieux, ils sont couverts pour les protéger. Dans les pays arides, les grains sont parfois étalés pour sécher au soleil avant d’être lavé.
Après le séchage au soleil, les grains sont placés dans des machines à air chaud afin de réduire leur contenu d'humidité à 11-12 %. Ensuite, ils sont stockés dans des silos ou ils peuvent être envoyés dans une infrastructure spéciale pour décortiquer les écorces et les couches extérieures des grains. Dans la dernière étape, les grains sont triés selon la taille et le poids. Ils sont alors mis dans des sacs de 60 kg pout être stocké dans des entrepôts ou sont immédiatement chargés sur des bateaux pour l'exportation.